le monde troglodytique du Val de Loire > circuler, communiquer > grands souterrains de communication...
1/2
On a souvent évoqué un réseau de souterrains reliant les différents châteaux et abbayes du Val de Loire, cette théorie n’est pas fondée.
Elle semble assez improbable : au Moyen-Age, il aurait suffit de prendre un château pour prendre les autres par surprise par les souterrains.
Souvent, les souterrains “de fuite” d’un château menaient dans la direction d’un autre château, mais faisaient tout au plus que quelques centaines de mètres...

De nombreux récits écrits ou oraux évoquent leur existence, fait sont-ils fondés ? Parfois, on découvre par hasard un souterrain, on fait le lien avec le récit qui stipulait l’existence d’un souterrain à cet endroit... Mais l’absence d’études appronfondies sur les souterrains découverts n’en permet pas une bonne approche...


A noter tout de même le fameux souterrain reliant le château d'Amboise et celui du Clos-Lucé, creusé à la Renaissance sur 600 m pour permettre à François Ier et Léonard de Vinci de se rvoir en cachette...