70 dessins de soldats napoléoniens dans deux carrières de Touraine


9 Octobre 2009 : passionné de lieux creusés dans le rocher, j'entre dans une carrière, que j'avais repérée quelques temps avant en prospectant un coteau dans un village de Touraine, dans le but de l'explorer. L'entrée de celle-ci se fait par une petite porte en bois dérobée, elle-même cachée derrière la végétation. A l'intérieur, les déchets d'exploitation de la carrière, non tassés, recouvrent le sol. Je marche, tout en scrutant les parois, comme à mon habitude, puis soudainement je m'arrête et je me tourne -je ne sais pour quelle raison- pour regarder en arrière. Surprise : j'aperçois trois soldats dessinés en noir et en ocre sur une paroi. Ceux-ci sont en partie enterrés sous les déchets d'exploitation retenus par une hague. Je me tourne encore de 90°, et là, stupeur, je tombe littéralement nez à nez avec une série de soldats noir et ocre. L'émotion me submerge. Le plus grand, qui mesure 1m20 de haut, est coiffé d'un schako et tient les mains d'un autre personnage, sans doute sa femme. Derrière, 13 soldats, alignés sur deux rangées, fusils à bayonnette à la main semblent attendre, prêts pour partir à la guerre.
La plupart des dessins de ces soldats sont très détaillés par rapport aux représentations que l'on peut trouver habituellement en carrière.
A proximité, quelques autres soldats, sont découverts, certains sont gravés. En outre, le fond de la galerie, qui n'est qu'à une dizaine de mètres, comporte de nombreuses signatures, dont celles d'enfants, qui sont autant de témoins de passages de personnes étalés sur plus d'un siècle.


En Janvier 2010, à proximité, je fais la "(re)découverte" d'une autre carrière, transformée en champignonnière, aujourd'hui désaffectée, où, là aussi, de nombreux soldats ont été dessinés. J'en ai recensé une cinquantaine, répartis dans une zone déterminée de métres de diamètre. La plupart sont ocre et noir, le contour de certains ont été gravés, leurs dimensions varient de 30cm à 1m50. Les parois de cette carrière comptent aussi quelques autres dessins : église, plantes, moulins.
Ici aussi, certaines représentations sont très détaillées.
Les deux carrières, extrèmement proches, ont pu commniquer entre elles dans le passé.


Ces dessins ne sont pas des scènes de guerre, la plupart sont juste des représentations frontales de soldats en tenue, statiques, souvent les mains sur les hanches, les armes rangés ou au repos, voire sans armes.
Ces dessins sont aussi très stylisés : doigts représentés en éventail, jambes en bâtons, visières des schakos qui sont représentées sur les côtés. Et pourtant, la plupart sont relativement bien détaillés, particulièrement dans la représentation des tenues vestimentaires qui vont jusqu'à la représentation des boutons des chemises pour certains ou celle de l'aigle sur le shako, la pierre a aussi souvent été grattée avant, ce qui témoigne de la volonté de soin accordée à ces représentations.
Ces représentations sont aussi étonnantes par leur variété et leur diversité : variété des dessins, des dimensions, du type de soldats...
D'après les premiers éléments (tenues vestimentaires), ces dessins dateraient des années 1806 1812. D'autres ont pu être réalisés après, mais sans certitudes.


Les carrières souterraines ont souvent été des lieux de passages au fil des siècles. Outre les traces des corps de métiers y travaillant (carriers, tailleurs de pierre, champignonnistes,...) elles conservent des traces du passage de nombreuses personnes qui y sont venues occasionnellement ou à plusieurs reprises. Celles-ci ont alors, par leurs inscriptions, emporté une partie de leur vie, dans ces carrières, la figeant sur la pierre jusqu'à aujourd'hui.


Ces inscriptions sont intéressantes à plus d'un titre : qu'elles soient signatures, textes, dessins, sont donc autant de témoignages "historiques" d'une époque.
Elles sont aussi un témoignage sur la manière de dessiner, d'une tranche de la population ne connaissant pas les "canons" de l'art ou de la représentation contemporains de leur époque, les règles théoriques, les règles de proportions, enseignés dans les écoles ou par des "maîtres". Cet art, loin des grands peintres aujourd'hui connus et présenté dans les livres d'arts ou dans les musées, pourrait être appelé "art du peuple".


Ces soldats, sans doute dessinés par des militaires eux-mêmes, en font partie. Après plusieurs visites de ces deux carrières, des relevés des galeries où sont situés ces dessins ont été effectués, les dessins recensés et des photographiés de ceux-ci réalisées. J'aurais donc le plaisir de vous présenter ce travail ainsi que le début d'une étude plus poussée qui a pour but d'identifier les catégories de soldats représentés ainsi que leur datation précise grâce aux uniformes, qui est actuellement en cours.
participation au 33ème congrès de la sfes (Société Française d'Etude des Souterrains) le 11 et 12 septembre 2010 à Loudun [Vienne] : 2 conférences et une exposition.
www.troglos.com - exploration et étude des cavités creusées ou aménagées par l'homme - EECCA::H
:: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::
:: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::


Vous trouverez plus d'informations et le programme complet du congrès sur le site de la sfes ici.


Par ailleurs, ces deux carrières feront l'objet d'une publication.
Lorsque l'Art "de surface" s'invite "au dessous".


Dans une carrière de Touraine, à une cinquantaine de mètres d'une entrée donnant dans la cour d'un manoir, sur la paroi rocheuse d'une galerie se trouvent, l'un à côté de l'autre, cinq dessins : une cathérale nommée "cathédrale de Cologne", 2 monuments aux morts, la République de Dalou et un portrait du professeur Nordenskiold, ainsi que plusieurs signatures.


Ces dessins ont été réalisés de manière très soignée, à la règle, après grattage et lissage de la paroi rocheuse.
Ces dessins sont plus que des dessins spontanés, il s'agit de représentations préparées, sans aucun doute d'après des gravures présentes dans des livres ou dans des revues.

A première vue, hormis le soin accordé, on pourrait croire qu'il n'y a aucun point communs entre ces différents dessins. Et pourtant, des relations fortes les unient entre eux.

Par une courte analyse, nous verrons quels points communs lient ces différents dessins entre eux, tout en nous questionnant sur qui a pu réaliser ces dessins.
exposition sur le patrimoine troglodytique le 5 et 6 Juin 2010 à Saint-Maximin, Oise.

J'exposerais une cinquantaine de photographies lors de la Fête de la Pierre à Saint-Maximin, dans l'Oise. Carrières et troglosdytes du Val de Loire essentiellement mais aussi carrières de Paris et d'Île de France.
Quatre autres auteurs exposeront aussi. Différentes activités et plusieurs stands autour du thème de la pierre.



J'exposerais aussi environ 25 photos sur ces deux lieux lors de ce congrès.
Cette exposition se déroulera dans le cadre de la biennale "photofolies en Touraine" 2010.

Une cinquantaine de photographies seront exposées.

Des textes explicatifs accompagneront l'exposition.
.
Cette exposition a pour but de montrer et de sensibiliser le public à ce patrimoine. L'exposition portera intégralement sur les carrières , leurs réutilisations, et les incriptons qui y sont présentes, essentiellement dans le Val de Loire, mais l'Île-de-France sera aussi abordée.

Vernissage le Samedi 2 Mai 2010 à 11h, à la galerie Vagabonde (derrière l'office du Tourisme).

Par ailleurs, deux photographies seront exposées à Blois.
exposition "carrières souterraines" du 2 au 15 Octobre 2010, à la médiathèque de Selles-sur-Cher.
Dans le cadre du printemps de la photographie, qui se déroulera du 25 au 3 Avril et qui réunira une sélection de 14 photographes et 2 collectifs sur plusieurs lieux, j'exposerais quarante-huit photographies sur le thème de l'Amérique Latine (oui, je fais aussi d'autre choses !) au CVL Palace.

Vernissage du printemps de la photographie le 24 Mars à 18h à la médiathèque de Romorantin.
Présence de l'artiste le samedi 26 et dimanche 27 après-midi (env 14h-19h).

Programme de la manifestation ici.

Et
comme une exposition ne vient jamais seule, ce même lieu accueillera une exposition sur le patrimoine souterrain aux mois d'Avril-Mai (juste le temps de changer les photos dans les cadres) !
exposition "Patrimoine et photographie dans les entrailles de la terre : les carrières souterraines"
du 17 au 25 Septembre 2011 à la chapelle Saint-Laurent, à Montmorillon [Vienne]
:: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::


:: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::


passez la souris dessus sans cliquer pour voir les affiches correspondantes
exposition "Fenêtre sur le monde... La Cordillère des Andes"
du 25 Mars au 3 Avril 2011 au CVL Palace de Romorantin dans le cadre du Printemps de la Photographie.
[ prolongation de l'exposition jusqu'au 20 Avril ! ]
" A vingt mètres sous terre

-- Pour construire chaque bâtiment, chaque monument, en pierre, il a fallu que l’homme arrache cette roche du ventre de la terre.
-- Cette extraction a principalement eu lieu de manière souterraine, à une ou plusieurs dizaines de mètres sous la surface. Les carriers extrayaient cette roche à la sueur de leur front, avec des outils tels que des pics, à la lueur d'une flamme, laissant ainsi derrière eux, des galeries.
-- Pour chaque bâtiment, chaque monument, il existe son équivalent en vide, sous nos pieds. En Touraine et dans d’autres régions, il y a donc ainsi des dizaines de milliers de kilomètres de galeries de carrières.

-- Ces vides ont souvent été utilisés ensuite pour différentes activités, comme la culture de champignons, l'élaboration et le vieillissement du vin, la fabrication de la bière, mais ont aussi abrité d'autres fonctions comme des abris pour la population lors de guerres, des ossuaires ou même de salles de veillées, voire de salles des fêtes où la population se réunissait.

-- Ces lieux possèdent également de nombreuses inscriptions, telles que signatures, dessins, réalisées par des personnes qui y travaillaient ou des visiteurs, et qui sont autant de témoins de cette vie sous la terre, mais aussi d'évènement passés, traces qui ont souvent disparues en surface.

-- Aujourd'hui, ces espaces sont pour la plupart à l'abandon, comme oubliés, pourtant, dans ces réseaux labyrinthiques, se cache un univers, un patrimoine riche, mais extrêmement méconnu, voire tout simplement inconnu, et parfois menacé.
-- Dans cet univers, la pierre est reine, elle enveloppe le visiteur, parfois rassurante, parfois oppressante, mais tout le temps pleine de vie, de trace de vie de l’homme : ces espaces ayant été créés et occupés par l’homme, sa trace est donc partout.

-- Si la pierre est reine, l’obscurité est son roi : l’obscurité est totale, impénétrable. Elle n’est perturbée que par le passage de l’homme dans ces lieux.
-- La photographie des lieux exige donc une mise en valeur des lieux par la lumière. Elle est souvent réalisée avec peu de moyens : balayage avec une lampe frontale à led, open-flash, des bougies.

-- J'explore et étudie les cavités creusées ou aménagées par l'homme depuis 7 ans et je suis auteur d'un site www.troglos.com, fruit de mes découvertes et de mes recherches.

-- C'est ce patrimoine et cet univers que je vous invite à découvrir au travers de cette exposition photographique sur les carrières de Touraine, d'Anjou et d'Ile de France, qui aura lieu du 26 Avril au 15 Juin 2011 au CVL Palace à Romorantin-Lanthenay.

 Nicolas Viault 
"
:: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::
exposition "A 20 mètres sous terre"
du 26 Avril au 15 Juin 2011 au CVL Palace de Romorantin [Loir-et-Cher]
[exposition prolongée jusqu'à début Septembre]

Une quarantaine de photographies des carrières de Touraine, d'Anjou et d'île de France y sont exposées, avec des textes explicatifs, afin de sensibiliser la population à ce patrimoine.
:: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::
Je réaliserais donc dans ce cadre une exposition sur les carrières souterraines : "Patrimoine et photographie dans les entrailles de la terre : les carrières souterraines".

Cette exposition abordera les carrières de Touraine, d'Anjou et d'Île de France ainsi que leurs diverses réutilisations. Une trentaine de photographies y seront exposées.
Bien sûr, comme à mon habitude, l'accent sera mis sur le patrimoine, d'autant plus que la manifestation se déroule en partie sur... les Journées du Patrimoine !

Celle-ci se déroulera à la chapelle Saint Laurent, un haut-lieu de patrimoine de Montmorillon. Un cadre et une date en parfaite adéquation avec le sujet !
Par ailleurs, je réaliserais, toujours dans le cadre de cette manifestation, une exposition sur les paysages d'Amérique Latine : "Paysages des Andes" qui aura lieu à l'Office du Tourisme de Montmorillon.
Une trentaine de photographies y seront exposées.
Dans le cadre de la manifestation "Objectif Photo", organisé par le photo-club de Saulgé, qui se déroulera dans plusieurs sites de Montmorillon et de Saulgé, dans la Vienne, j'ai été chaleureusement invité à réaliser deux expositions.

:: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::


dernières mises à jour :

Janvier 2013
Remaniement de la page galeries photos et de certaines galeries photos. La totalité sera refaite d'ici quelques mois et les galeries manquantes seont ajoutées au fur et à mesure.

2012
Pas de mises à jours, mais un gros travail sur les carrières et les champignonnières du Val de Loire, pour approfondir celui qui a déjà été fait les années précédentes, qui se poursuivra en 2013, voire début 2014 et qui sera disponible d'ici quelques temps (mi-2014 ?).

Novembre 2011
Ajout de six parties dans la partie quelques souterrains en Amérique Latine (les catacombes de Lima | les sépultures des chachapoyas | les ventanillas de Otuzco | le centre cérémonial et l'aqueduc de Cumbe Mayo | les aqueducs nazcas | les souterrains incas).

Novembre 2011
Ajout de deux parties dans la section "les carrières de Paris et leurs réutilisations" : les sculptures de Décure et sur les traces de Décure.

Août 2011
Mise à jour et réorganisation de la section bibliographie (nouvelle présentation, nouveaux ouvrages, présentations plus détaillées).

Août 2011
(Grosse) mise à jour et réorganisation de la section sites à visiter (sites touristiques, hébergements et restaurants en "troglo", etc., dand le Val de Loire).

Mars 2011
Nouvelle section : les carrières de Paris et leurs réutilisations. Chapitres en ligne : introduction aux carrières de Paris, l'extraction du calcaire grossier, l'extraction du gypse et la fabrication du plâtre.

Décembre 2010
Nouvelle section : ressources accessibles en ligne et mise à jour de la section liens internet

Mai 2010
Nouvelle section : galeries photos (en bas à gauche de la page de garde)

Janvier 2010
Calendriers [carrières du Val de Loire] [Paris Souterrain]

1er Décembre 2004 - 1er Décembre 2009
Pour les 5 ans du site, la présentation du site a évoluée, la partie extraire la pierre et réutiliser les carrières dans la section Val de Loire a été approfondie, une partie "Paris et Ile de France" et une partie "Amérique Latine" ont été ajoutées.


:: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::


actualités du site :


www.troglos.com sur science.gouv.fr, le portail de la science du ministère de la recherche et de l'enseignement supérieur !

Début 2010, le site www.troglos.com a été sélectionné et référencé sur le portail de la science du ministère de la recherche et de l'enseignement supérieur science.gouv.fr.
Et cela dans 5 catégories : histoire, archéologie, ethnologie, sociologie, science et technique.


nouveau site : photographie-souterraine.com

Création en 2011-2012 et mis en ligne en Août 2012 d'un site axé sur la photographie souterraine :
[www.photographie-souterraine.com].

:: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::
:: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::

exposition sur l'Amérique Latine : le 3 et 4 Octobre 2009, en tant qu'invité aux rencontres photographiques à Lamotte-Beuvron.

Dans ce cadre qui accueilllera une dizaine de photographes ainsi que des professionnels de matériel photographiques et cinématographiques de la région et arrivant de plus loin (Aisne, Belgique,....) j'exposerais environ 70 photographies sur le thème de l'Amérique Latine.
exposition "Jeunes Talents"
du mercredi 13 février au jeudi 28 mars 2013 dans le cloître du Conseil Général à Blois [Loir-et-Cher]

Chaque année le Conseil Général du Loir-et-Cher organise le concours "Jeunes Talents" pour promouvoir les jeunes artistes. Cette année, j'ai décidé d'y participer et j'ai été désigné à l'unanimité comme l'un des deux lauréats.

J'exposerais donc une
quinzaine de photographies de carrières dans les lieux du Conseil Général.

L'autre gagnant, Alexis Manchion, photographe de métier, expose aussi des photos (15) : il fait un travail sur la ville de Blois et son agglomération sur les lieux oubliés et souvent qualifiés d'inintéressants (par contraste au vieux centre, aux lieux touristiques, au château qui sont photographiés par des dizaines de milliers de personnes chaque année), dans lesquels il trouve une esthétique. Le jury a également désigné un "coup de cœur", Sylvain Cezard, graphiste, qui expose 5 de ses réalisations.

En ce qui me concerne, les photos seront uniquement des photos de carrières prises dans des conditions totales d'obscurité, et plus précisément des
carrières de calcaire, dans le Val de Loire (carrières de tuffeau) et dans l'Île de France (carrières de calcaire grossier).
Comme mon but n'est pas faire de la photo pour faire de la photo, mais de sensibiliser aux richesses du Patrimoine, j'ai demandé si je pouvais avoir un petit espace pour cela. J'aurai donc une petite vitrine ou seront disposés plusieurs choses (accumulation de photos type polaroid revisités, pour montrer la diversité et la richesse des lieux, des plans réalisés par mes soins, des documents anciens, et quelques objets en rapport avec les lieux.

Adresse : Hôtel du département, Place de la République, Blois.
Ouverts
du lundi au vendredi de 8h à 19h.
Entrée libre.
:: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::
participation à l'exposition "l'art à Billy"
du mardi 25 au dimanche 30 octobre 2011 à Billy [Loir-et-Cher]
Dans le cadre de cet exposition, qui accueille une quarantaines d'artistes de différents domaines (peinture, photogaphie, sculpture, etc.), j'accroche cinq photographies en relation avec le patrimoine et l'oubli.
J'ai reçu le 1er prix masculin de la Mairie. Un petit trophée, mais qui fait bien plaisir !
:: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: ::